FANDOM


Lockhart.JPG

Gilderoy Lockhart

Gilderoy Lockhart est une célébrité du monde des sorciers. Il est l’auteur de nombreux ouvrages relatant ses exploits héroïques et ses aventures trépidantes, qui sont en réalité les faits d’autres mages et sorcières bien plus doués que lui et qu’il s’est attribué. Il est le titulaire du poste de professeur de défense contre les forces du Mal à Poudlard pour l’année scolaire 1992-1993.

Gilderoy Lockhart est par ailleurs détenteur de l’Ordre de Merlin (troisième classe) et membre honoraire de la Ligue de Défense contre les Forces du Mal. Il s’est également vu décerner cinq fois le lauréat du prix du sourire le plus charmeur par les lectrices de Sorcières-hebdo.

Biographie Modifier

Jeunesse Modifier

Gilderoy Lockhart naît le 26 février 1964. Il est le troisième enfant d’un Moldu et d’une sorcière. Il reçoit de sa mère un amour qu’elle ne donnera jamais autant à ses deux filles moldues. La révélation de ses talents de sorciers et son intégration de l’école Poudlard sont d’autres facteurs explicatifs de sa vanité future. Dans leur joie, le fils et la mère en oublient que Poudlard reçoit tous les sorciers du pays, et pas seulement les plus brillant. C’est la raison pour laquelle son arrivée est vécue par lui-même comme banale.

Le 1er septembre 1975, jour de son arrivée à l’école, le Choixpeau magique l’envoie à Serdaigle, échappant de peu au choix initial qu’était Serpentard. Il s’attendait à être accueillit par des murmures et des regards comme dans son rêve, en s’imaginant être déjà un génie, mais l’accueil ordinaire qu’il reçu lui déplu. Il est cependant plus doué et plus intelligent que la moyenne. Mais un défaut vient gâcher : il refuse de s’essayer à quelque chose à moins qu’il ne soit le meilleur. Sa vanité est telle qu’il accepte l’apprentissage non pas pour éduquer ses dons magiques mais pour retenir l’attention. Il recherche des récompenses. Il propose au directeur de publier un journal simplement pour qu’il puisse lire son nom dans une presse. Si ses exploits ne recueillent pas l’effet escompté, il utilise de grands moyens dramatiques pour capturer l’attention. Il est donc assez peu aimé des autres, bien qu’il gagne une vague notoriété par diverses actions, en sculptant son nom dans le terrain de Quidditch (écopant au passage d’une semaine de retenue), en lançant dans le ciel un hologramme de son propre visage sous forme de Marque des Ténèbres, ou en s’envoyant à lui-même huit-cent messages de Saint-Valentin, provoquant l’annulation du petit-déjeuner car trop de fientes et de plumes dans le porridge. Son départ après obtention de diplôme en 1982 fait pousser un soupir de soulagement à toute l’école.

Carrière d’auteur Modifier

Lockhart auteur.JPG

Portrait avec dédicace

Avide de célébrité, il part à la recherche de sorciers notoires aux exploits héroïques partout dans le monde, comme un sorcier arménien et une sorcière au menton poilu. Il leur demande de raconter leurs faits remarquables dans les moindres détails puis leur administre un sortilège d’Amnésie, le seul qu’il maîtrise vraiment. Puis il publie ces histoires sous son propre nom et se fait passer pour leur auteur lorsqu’il rentre au pays. Il s’approprie ainsi une victoire décisive contre le Spectre de la mort, la guérison d’un villageois de Transylvanie qui avait été victime d’un sortilège de Babillage, une lutte contre un Yéti atteint de refroidissement, un succès face à un vampire qui depuis ne mangeait plus que de la laitue, une bagarre contre le loup-garou de Wagga Wagga qui terrorisait un village, sa lutte avec une goule qu’il a attrapé avec une passoire de thé, une histoire à Ouagadougou où il aurait mis fin à une série d’attaque en distribuant de simples amulettes… Son physique attrayant lui assure une notoriété forte qui fait de ses livres de grands succès. Ces exploits lui permettent de devenir un membre d’honneur de la Ligue de Défense contre les Forces du Mal.

Professeur à Poudlard Modifier

Lockhart questionnaire.JPG

Le questionnaire de début d'année

Albus Dumbledore, qui était déjà directeur de Poudlard lors de la scolarité de Lockhart, a son idée sur l’imposture du sorcier, après avoir rencontré deux des sorciers dupés. Il se met à le rechercher et lui propose le poste de professeur de Défense contre les Forces du Mal. Dumbledore pense que l’atmosphère normale du château mettra à jour l’escroquerie. Il avance comme argument qu’il gagnerait en notoriété s’il devenait l’enseignant du célèbre Harry Potter (que Lockhart rencontre en séance de dédicace chez Fleury et Bott en août). Gilderoy Lockhart demande à chacun de ses élèves de se procurer la collection complète de ses livres, quelque soit le niveau de leurs études. Lors du premier cours, il distribue un questionnaire dont les questions se focalisent sur sa personne et sur ses excentricités. Son premier cours est marqué par le tintamarre provoqué par des lutins de Cornouailles qu’il libère de leur cage. Suite à cette expérience désastreuse qu’il a été incapable de dominer, il se contente de lectures de ses livres et de démonstrations devant ses élèves, censées illustrer ses différents exploits. Harry Potter est souvent choisit comme partenaire et doit se muer dans des positions inconfortables pour imiter telle ou telle créature. En bref, l’enseignement qu’il dispense n’apporte guère aux étudiants, puisqu’il s’agit pour leur enseignant de se mettre en avant et de vanter ses péripéties.

Tout au long de l’année, Lockhart irrite ses collègues en se permettant de leur asséner des conseils personnels ou des avis professionnels. Sa prétention le pousse à vouloir expliquer au professeur Chourave comment soigner un saule cogneur, à venir visiter Hagrid dans sa cabane pour lui indiquer comment faire sortir les farfadets d’un puits, à compliquer le travail de Madame Pomfresh en soignant maladroitement le bras cassé de Harry, et à vouloir préparer lui-même un philtre régénérateur à la mandragore à la place du professeur Rogue. En décembre, compte-tenu des évènements liés à la Chambre des Secrets, il obtient du professeur Dumbledore de pouvoir ouvrir un club de duel. Il accepte volontiers l’appui de Rogue sans se douter que ce dernier va démontrer par là l’incompétence de Lockhart. Par un simple sortilège de désarmement, il prend Lockhart de cours et l’envoi au bas de l’estrade. Le désordre provoqué par les tentatives individuelles des élèves rend Lockhart incapable de retrouver son autorité. Mais les enseignants ne sont pas les seuls à ne pas supporter le nouvel arrivant. Harry Potter est lui-même exaspéré par l’attitude paternelle et étouffante de son professeur, qui étale à longueur de temps sa notoriété, qui ne manque jamais une occasion de faire une photographie ou d’en dédicacer une. En outre, il considère que Harry connait déjà « une vague réputation » grâce à « cette histoire avec Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom », ce qui constitue « un début » pour Lockhart. Il insiste pour Harry remplisse sa retenue avec lui lors de la rentrée, en l’aidant à répondre à ses admirateurs.

Lockhart Potter.JPG

Gilderoy Lockhart avec Harry Potter

L’ouverture de la Chambre des Secrets provoque une succession d’agressions contre des élèves nés-Moldus. Après les vacances de Noël, ces attaques semblent cesser. Lockhart est persuadé qu’il y est pour quelque chose. Il pense que sa présence a suffit à faire fuir le coupable. Pour détendre l’atmosphère tendue dans le château, il organise en grandes pompes la Saint-Valentin dans l’espoir d’égailler la journée et de réconforter les élèves. Les effets cérémonieux ne gagnent pourtant que l’agacement des élèves. L’emprisonnement de Hagrid à deux mois de la fin de l’année scolaire rend Lockhart certain qu’il n’y a plus lieux de s’inquiéter. Selon lui, le ministère n’embarquerait pas un suspect s’il n’était pas sûr de sa culpabilité. Il juge désormais inutile les mesures de sécurité telles que sa patrouille de nuit au quatrième étage ou l’accompagnement des élèves de classe en classe. Aussi ne manque t’il jamais de critiquer la façon dont les évènements ont été gérés et l’incompétence de la direction. Alors, quand Ginny Weasley est emmenée dans la Chambre pour le monstre, les professeurs en profitent pour lui proposer de régler l’affaire par lui-même. Lockhart, prenant peur, se réfugie dans son bureau et pli bagage, près à fuir, mais l’arrivée intempestive de Harry Potter et de Ron Weasley l’en empêche. Les deux élèves contraignent leur professeur désarmé à les suivre jusque dans la Chambre secrète. Mais alors qu’ils sont dans un tunnel souterrain et qu’ils découvrent une peau de serpent géant, il feint de s’évanouir et se relève en attrapant la baguette de Ron. Mais cette dernière est défaillante, et lorsqu’il veut leur jeter un sortilège d’Amnésie, il se retourne contre lui. Lockhart perd alors la mémoire. Il est ramené à la surface, mais n’est plus en capacité d’assurer ses cours jusqu’à la fin de l’année. La Défense contre les Forces du Mal est annulée.

Hôpital Ste Mangouste Modifier

Il est interné à l’hôpital Ste Mangouste pour les maladies et blessures magiques, dans le service réservé à la pathologie des sortilèges. Il partage sa chambre avec Frank et Alice Londubat, ainsi qu’avec une certaine Agnès et Broderick Moroz. Comme à son habitude, il a décoré son espace avec des photographies de lui-même. Son temps est essentiellement consacré à sa correspondance avec ses admirateurs, notamment une Gladys Gourdenièze qui continue de lui écrire, bien qu’il en ignore la raison. Sa guérisseuse Miriam Strout pense cependant que ce goût pour la célébrité est un signe que son état s’améliore. En outre, il a réapprit à écrire avec des lettres attachées entre elles. Il ne reçoit aucune visite, bien qu’il croise un jour par hasard Harry, Ron et Hermione à Noël 1995. A cette occasion, il reconnait vaguement Harry qui lui rappelle qu’il fut son professeur.

Apparence physique Modifier

Lockhart tableau.JPG

Gilderoy Lockhart est un sorcier au visage séduisant. Ses cheveux blonds ondulés apparaissent dorés au soleil tandis que ses yeux sont bleus et clairs. Il sourit en toute circonstance, exhibant ses dents étincelantes même involontairement. Toutefois, lorsqu’il ne sourit pas, son visage étriqué et son menton fuyant le rendent moins séduisant. Ses exigences de goût lui font tenir une vaste garde-robe de tenues de différentes couleurs (bleue myosotis, bleu-vert, mauve, vert de jade, lilas, bleu nuit, violette, turquoise avec chapeau assorti brodé de fils d’or,…). Il peut aussi placer son chapeau pointu de travers pour donner un air plus décontracté.

Personnalité Modifier

Lockhart Harry et Ron.JPG

Harry et Ron avec Lockhart

Gilderoy Lockhart est avant tout une personne débordante de narcissisme et d’amour propre. Preuve en est de ses photographies qu’il expose régulièrement autour de lui, dans la librairie de Fleury et Bott lorsqu’il dédicace, dans sa salle de classe et son bureau du deuxième étage à Poudlard quand il y enseigne… Il se persuade lui-même qu’il est une personne d’importance et pense même avoir influencé Harry Potter en lui donnant le goût de l’aventure et de la célébrité. Cette célébrité qu’il chérie semble lui faire oublié son incompétence réelle et son imposture. Du moins lui permet-elle de vivre avec la conscience tranquille. Il se fait une haute idée de l’apparence physique et de la beauté. Alors, il n’est pas contrarié de s’approprier les exploits d’autrui lorsqu’il n’était guère séduisant. Cette attitude pompeuse et cette obsession de sa personne le rendent antipathique pour ceux qui ne jugent pas une personne sur ses attraits extérieurs, tels que Ron Weasley, ses frères Fred et George, ou bien le personnel de Poudlard. De plus, il ne se distingue pas par une intelligence très poussée et semble être inconscient des réactions qu’il provoque, ou bien les mésinterprète t’il. Il n’est pas non plus très courageux.

Son vrai talent magique laisse à désirer et fait planer le doute. Hagrid se laisse même aller à le critiquer, rompant avec sa ligne de conduite de ne jamais critiquer un enseignant de l’école. Ron est sûrement celui qui remet le plus facilement en question les accomplissements de son professeur. Dès le premier cours, il doute de ses capacités. C’est sûrement l’une des raisons qui expliquent la détestation que le professeur Rogue lui voue. Outre une arrogance sans borne, son incompétence peut certainement irriter le maître des potions qui recherche chaque année le poste, et qui possède des aptitudes et des savoirs biens supérieurs à ceux de Lockhart. Il semblerait que les fans de Lockhart soient comme envoutés, totalement fanatiques. Ce sont essentiellement des femmes adoratrices de son physique avantageux (Gladys Gourdenièze, Veronica Smethley,…). Ainsi, quand Fred Weasley doit acheter la collection complète de ses livres et qu’il ignore encore l’identité de son professeur de Défense contre les Forces du Mal, il s’imagine qu’il s’agira d’une femme. Parmi les admiratrices se trouvent majoritairement des quadragénaires telles que Molly Weasley. Dans la boutique de Fleury et Bott, Harry Potter note qu’elles sont très nombreuses de cet ordre à attendre dans la foule. Toutefois, son public s’élargit à toutes les tranches d’âges. Ainsi, Lavande Brown l’admire et Hermione Granger est elle-même un fervent défenseur de son professeur face au scepticisme de Ron Weasley et de Harry Potter.

Compétences magiques Modifier

Lockhart est un piètre sorcier. Il lui arrive d’utiliser des sortilèges sûrement inexistants et donc qui sont sans conséquences (Mutinlutin malinpesti) et de ne pas mépriser des enchantements complexes. Celui qu’il utilise pour soigner Harry Potter après son match ne ressoude pas les os mais les faits disparaître, et celui qui devait supprimer un serpent ne fait que le projeter momentanément dans les airs. Il laisse facilement échapper sa baguette, semble t’il. Ses diagnostiques sont aussi biaisés (il suppose qu’un Supplice de Métamorphose a tué Miss Teigne). Cela distingue Lockhart du reste de ses collègues à Poudlard, car l’école ne recrute que des sorciers hautement qualifiés, mais l’intérêt pour Dumbledore de l’engager était autre. Toutefois, cela ne l’empêche pas de se faire un spécialiste de conseils sur les gnomes et de la manière de dégnomer un jardin (Le Guide des créatures domestiques nuisibles) ou bien sur les venins à action lente (Vadrouilles avec les goules).

  • Sortilèges : le seul enchantement que Gilderoy Lockhart maîtrise complètement est le sortilège d’Amnésie qu’il a utilisé maintes et maintes fois pour s’approprier les réussites d’autres magiciens.

Bibliographie Modifier

Livres Lockhart.JPG

Livres de Gilderoy Lockhart dans la vitrine d'une boutique

Gilderoy Lockhart est l’auteur de nombreux ouvrages qui sont devenus des best-sellers. Il s sont toutefois vendus à un prix très élevé. Chacun d’eux a en couverture une photographie dans laquelle Lockhart fait des clins d’œil coquins au lecteur.

  • Flâneries avec le Spectre de la mort
  • Vadrouilles avec les goules
  • Vacances avec les harpies
  • Randonnées avec les trolls
  • Voyages avec les vampires
  • Promenades avec les loups-garous
  • Une année avec le Yéti
  • Le Guide des créatures domestiques nuisibles
  • Moi le magicien : son autobiographie.

Etymologie Modifier

  • Gilderoy est un nom extrait du Brewer’s Dictionary of Phrase and Fable. Il est porté par deux bandits de grands chemins qui sont tous deux décrits comme extrêmement séduisants.
  • Le nom Lokchart a été trouvé par J.K. Rowling sur un mémorial de guerre à Edimbourg, en Ecosse.

Anecdotes Modifier

Lockhart quidditch.JPG

Gilderoy Lockhart sur un balai en tenue de Serdaigle

  • Sa baguette : cerise et cœur de dragon, 22,86 cm, légèrement sinueuse
  • Il prétend avoir été un attrapeur suffisamment doué pour qu’une place lui ait été proposée dans l’équipe nationale d’Irlande. Il aurait toutefois décliné pour « consacrer [sa] vie au combat contre les Forces du Mal ».
  • Sa couleur préférée est le lilas (Une année avec le Yéti)
  • Son cadeau d’anniversaire idéal serait l’harmonie entre tous les hommes, sorciers ou Moldus (chapitre 12 de Promenades avec les loups-garous).
  • Son ambition secrète est de débarrasser le monde des Forces du Mal et de lancer sa propre marque de produits pour cheveux.
  • Il est gourmant des magnums d’Ogden’s Old Firewhisky.
  • Il garde toujours dans sa poche un certain nombre de photographies prêtes à être dédicacées.
  • Il utilise une énorme plume de paon pour dédicacer.
  • Sa signature est énorme et en lettres rondes.

Citations Modifier

  • « La renommée est une amie bien peu fidèle, Harry. »
  • « La célébrité ne peut donner que ce qu’elle a, ne l’oublie jamais. »

Dans les coulisses Modifier

Signature Lockhart.JPG

Signature de Gildeory Lockhart

  • J.K. Rowling a reconnu s’être inspirée d’une personne qu’elle a elle-même connu en exagérant ses traits.
  • Lockhart est l’unique professeur de DCFM connu à n’avoir aucun lien avec Voldemort. En effet, Quirinus Quirrell, Barty Croupton, Dolores Ombrage, Severus Rogue et Amycus Carrow ont été ses serviteurs ou ses alliés indirects. Lupin avait l’un de ses meilleurs amis lié au Seigneur des Ténèbres et s’est engagé dans l’Ordre du Phénix pour le combattre. Galatea Têtenjoy était son professeur.

Au cinéma Modifier

Lockhart Potter 2.JPG

Gilderoy Lockhart avec Harry

Gilderoy Lockhart est interprété par l’acteur nord-irlandais Kenneth Branagh dans l’adaptation de Harry Potter et la Chambre des Secrets. Un brouillon du script du cinquième film faisait apparaitre Lockhart, mais le personnage a été retiré, et c’est l’ensemble de la visite à Saint-Mangouste qui a disparu. A l’origine, le rôle devait revenir Hugh Grant, avant que des problèmes de santé ne l’obligent à refuser. Dans la version française, la voix du personnage a été doublée par Renaud Marx. Si le roman présente un Lockhart irritant que le héro doit toujours prendre soin d’éviter, le film le dépeint sous un angle plutôt comique. Sa bonne humeur habituelle, ses remarques un peu canailles, et ses différentes expressions faciales en font un personnage plaisant. Mais le film reste néanmoins assez fidèle au roman. Une scène coupée montre l’épreuve du questionnaire distribué aux élèves en début d’année. Une autre, présente à la fin du générique, montre son dernier livre, Qui suis-je ?, après son sortilège d’Amnésie.

Apparitions Modifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard